06 75 23 08 19 mariageforce@gmail.com

TÉMOIGNAGES AUDIO

  • témoignage de Nadia
  • témoignage de Salima

 

TÉMOIGNAGES ÉCRITS

 

DOUNIA, 18 ans

Mes parents me disaient : « Qu’est ce que tu en sais ? Tu ne vas pas nous apprendre ce qu’on sait faire ! Nous on sait s’il est bien ou s’il n’est pas bien. »

Mais moi je ne veux pas me marier, ils ont mal fait tant pis pour eux !

S’ils me demandent pardon je l’accepterai, mais je veux leur prouver que je peux m’assumer.

Tout ce qui est mariage, enfant, c’est pas pour maintenant.

Ce n’est pas facile tout ça, il faut assumer plein de choses, je préfère être bien prête !

C’était ou l’école, et tu te maries ou tu arrêtes.

Ils savaient que je ne voulais pas, tout le monde savait, mon père, mon frère, ma mère, mon grand-père, ils s’en foutaient pas mal.

La paire de baskets, je pouvais l’avoir si je voulais, je n’avais pas besoin de pleurer pour ça mais c’est pas ça que je voulais ! je m’en fous ! L’argent ! L’argent ! Franchement, franchement ce n’est pas ça que je voulais !

Ma mère ne parle pas, elle ne parle jamais. Celui qui décide c’est mon père !

A l’école j’étais pas bien, la CPE l’a remarqué, elle m’a reçue dans son bureau et je me suis lâchée, je ne sais pas pourquoi, en fait j’ai subi pendant 18 ans, c’était l’enfer.

 

SARAH, 19 ans

Il faut que tu te prépares, il vient te demander en mariage. Maintenant tu es grande !

Il est bien, il vaut mieux un que tu connais ; que un que tu connais pas !

On m’a obligée à lui parler alors que je n’avais aucune envie de lui parler.

Ils ont parlé de mariage là bas cet été.

J’ai été obligée de dire oui, j’ai pleuré.

On m’a prise dans un espèce de piège, on m’a dit : tu dis oui, mais tu ne vas pas te marier tout de suite, j’ai accepté comme ça ils me foutent la paix.

J’ai fait semblant.

Ma mère a dit en me regardant : » Nous, on est d’accord pour te donner Sarah »

Il est parti ce soir-là et depuis, la bagarre a commencé.

Quand il appelait, je lui disais que je ne voulais pas !

Il est allé dire à mes parents que je n’étais pas gentille avec lui !

Tous les jours j’ai essayé de les convaincre, je n’en ai plus reparlé depuis que ma mère m’a harcelée et m’a proposé de m’emmener chez un psychiatre !

Elle me disait : tu es folle, tu es bizarre, tu n’es pas dans ton état normal. Elle me répétait ça tout le temps.

 

AMEL, 18 ans

On est parti pour les vacances au bled et là, mon père m’a dit : il faut que tu te maries !

C’était mon père surtout, il disait t’es plus ma fille, les mecs de France ne sont pas bien, ils cassent, brûlent des voitures, dealent, etc. Et le mariage ça dure pas ! !

Ils ne m’ont pas forcée, ils m’ont juste mis la pression !

On a donné la parole aux gens, c’est la honte si tu fais ça, les gens vont parler. Quand je suis retournée en France j’ai fugué, ils m’ont retrouvée et m’ont suppliée de retourner à la maison, j’ai dit oui mais je veux pas me marier ! Ils ont eu très peur !

Après, mon père a accepté et ça s’est arrangé.